4 réflexions au sujet de « Qu’est-ce que la Littératie? »

  1. Dans le rapport de l’OCDE qui a été publié le 14 juin 2000, la littératie était définie comme « l’aptitude à comprendre et à utiliser l’information écrite dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses connaissances et ses capacités. ».
    Tiré du rapport « La littératie à l’ère de l’information » publié le 14 juin 2000
    Pour voir le rapport en entier, la définition se trouve à la page 10.
    http://www.oecd.org/dataoecd/24/62/39438013.pdf

  2. Dans la Trousse d’intervention appuyée par la recherche «Pour un enseignement efficace de l’enseignement de la lecture et de l’écriture», http://www.treaqfp.qc.ca/106/PDF/TROUSSE_Reseau_de_chercheurs.pdf
    il n’y a pas de définition comme telle mais il est question des buts de la littératie:
    – être en mesure de reconstruire de manière efficace le sens d’un texte écrit
    – être en mesure de produire un texte écrit en utilisant adéquatement les codes régissant la langue écrite.

    J’avais déjà lu ta définition Marc et j’avais été éclairée quand j’avais aussi lu que l’information écrite dans la vie courante, c’était
    • La compréhension de textes suivis (des éditoriaux, des nouvelles, des brochures et des modes d’emploi).
    • La compréhension de textes schématiques (demandes d’emploi, fiches de paie, horaires de transport, cartes routières, tableaux et graphiques).
    • La compréhension de textes au contenu quantitatif (solde d’un compte-chèques, calculer un pourboire, remplir un bon de commande ou calculer l’intérêt d’un emprunt à partir d’une annonce publicitaire).

    J’espère que cette précision en éclairera quelques-uns.

  3. Sur le site du Centre de diffusion et de formation en didactique du français, un document est disponible : Ľenseignement efficace de la littéracie — Profil des professeurs modèles. Il s’agit d’une traduction et d’adaptation libres de :

    Hall, K. (2003). « Effective literacy teaching in the early years of school ». In N. Hall, J. Larson and J. Marsh (Eds.) Handbook of Early Childhood Literacy. London : Sage. 315-326.
    Plusieurs aspects sont mentionnés. Je pense que l’on pourrait facilement discuter de chacun de ces points et les définir davantage et on pourrait en avoir pour 10 ans au moins (j’exagère un peu, je sais…) Quels aspects vous interpellent davantage? Connaissez-vous d’autres ressources pour approfondir certains de ces points?

    Le document est accessible à l’adresse suivante:
    http://diffusion-didactique.scedu.umontreal.ca/documents/document.php?id=12

Laisser un commentaire