Une réflexion au sujet de « La rentrée 2012-2013 »

  1. RT@ Sylvain Bérubé : Commentaire provenant de Facebook.

    Je prends quelques instants… Rentrée sur les chapeaux de roues, comme d’habitude 😉
    Élèves en difficultés : il y en a plusieurs dans toutes les classes dites régulières, celles qui ne sont pas des programmes spéciaux, « enrichis » d’une quelconque voie x, y ou z…

    Alors pas facile de pouvoir trouver du temps à accorder à chacun. Forcément, le temps accordé est toujours moindre que les besoins réels des élèves… Et je ne parle pas des orthopédagogues qui aident grandement, mais qui sont aussi débordé(e)s que les enseignants…

    Soit qu’on diagnostique beaucoup mieux les difficultés qu’avant, soit que certains programmes spéciaux font de l’écrémage en « appauvrissant » la diversité dans les classes régulières, soit que le nombre de difficultés augmente réellement, … Probablement un ensemble de tous ces facteurs.

    L’important dans tout ça : la réussite du plus grand nombre ! Mais celle-ci ne se mesure pas qu’en chiffres et en résultats notés, mais beaucoup plus en apprentissages de chacun… (Allons faire comprendre ça à tous… Essayons, pour voir tous les écueils possible d’une telle démarche…)

    L’éducation, une science exacte ? Au très grand nombre de variables en cause : sûrement pas :-))

Laisser un commentaire