Le tutorat pour apprendre à lire

« Le programme Apprendre à lire à deux a été conçu pour les classes de première année du primaire en milieux défavorisés. Ce programme prend la forme d’une série de capsules d’enseignement accompagnées de séances de tutorat par les pairs. S’étant avéré fort efficace, un groupe de chercheurs de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) propose une version du programme adaptée aux besoins des élèves de deuxième année. »

>>Lire l’article intégral sur le RIRE

Recherche en littératie : florilège d’études récentes

J’ai publié dernièrement sur le RIRE un dossier thématique sur la littératie. Parmi les centaines de publications scientifiques que j’ai répertoriées sur le sujet au fil des mois, onze ont particulièrement retenu mon attention. Je les ai regroupées sous cinq thèmes :

  • La motivation et l’apprentissage de la lecture
  • La lecture, l’écriture et les TIC
  • La lecture et les garçons
  • La lecture au préscolaire
  • La musique et l’apprentissage de la lecture

L’étude de Jonathan Bolduc de l’Université d’Ottawa m’a étonnée. Le chercheur a montré que les activités qui intégraient la musique avaient un effet positif – même supérieur à l’enseignement explicite des sons – sur la conscience phonologique d’enfants d’âge préscolaire. Son hypothèse : « le moyen le plus efficace d’améliorer les aptitudes précoces à la lecture et à l’écriture est de combiner l’enseignement de la musique et de la langue ». Surprenant, n’est-ce pas?

Je vous invite à consulter ces recherches parfois étonnantes qui pourront – je l’espère ! – alimenter vos réflexions sur l’enseignement et l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Le temps d’un foxtrot

Quoi? Un bal! Chic chic chic!

(Marc, si le nœud-papillon est de mise, est-ce que ça veut dire que je dois porter des escarpins?) Sans talons hauts – vous m’excuserez – j’entre sans tarder dans la danse! Mes agrégateurs sauront bien m’attendre le temps d’un foxtrot 😉

Je suis chargée de la veille et du Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) pour le CTREQ. Je travaille en collaboration avec Frédéric Dufour sur le projet Synap.TIC depuis un an… et nous amorçons déjà la 2e phase de l’expérimentation. Quel projet stimulant!

Je suis enseignante de littérature au collégial de formation. J’ai enseigné quelques années auprès d’élèves à la formation générale au cégep, mais aussi auprès d’adultes et de jeunes adultes dans un contexte de francisation. En 2008, j’ai déposé un mémoire de maitrise en didactique portant sur le développement de la posture critique en lecture-écriture littéraire.

Comme vous le devinez, je m’intéresse au développement de l’esprit critique, à l’apprentissage de l’écriture et à la compréhension-interprétation de textes littéraires. Contrairement à la majorité de mes anciens élèves, j’ADORE la syntaxe et les débats sémantiques!

Sensible à l’innovation pédagogique et au transfert de connaissances, je me suis jointe à l’équipe du CTREQ en 2009. Dans le cadre de mon emploi, je scrute chaque jour le Web à la recherche de pratiques pédagogiques innovantes et de résultats de recherche. Ce qui est génial par-dessus tout, c’est que mon emploi me permet de côtoyer des praticiens et des chercheurs engagés et inspirants… comme vous!

À ceux que je ne connais pas encore : je suis impatiente de faire votre connaissance! À ceux que j’ai eu le plaisir de rencontrer déjà : m’accordez-vous cette danse? 🙂